17
avr 15

“Là-bas, c’est dehors” avec Richard Peduzzi

Jeudi 30 avril 2015 à 18h30 : L’Atelier de rencontre reçoit Richard Peduzzi, scénographe et peintre, qui fut directeur de l’École des Arts Déco de 1990 à 2002.

© Tiphaine Buhot-Launay, Philippine Brenac, Joseph Schiano Di Lombo

“Là-bas, c’est dehors”, titre de son dernière ouvrage (éditions Actes Sud Beaux Arts), peut être entendu comme le manifeste d’une conception exigeante du théâtre comme lieu paradoxal. Pour Richard Peduzzi, la scénographie consiste à jouer avec le temps, à “jouer avec le monde dans l’espace restreint d’une cage de scène”, à construire de façon concrète et plastique l’espace de la fiction.


Les jeudis de 18h30 à 20h00
École nationale supérieure des Arts Décoratifs
Amphithéâtre Rodin
31 rue d’Ulm – 75005 Paris
Entrée libre !

L’Atelier de rencontres de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs est un rendez-vous hebdomadaire incontournable de l’actualité culturelle. Il invite des personnalités de tous horizons, françaises et étrangères, à présenter leurs recherches et projets au cours d’une séance ouverte au débat avec les étudiants et le public. Animé pendant de longues années avec constance et brio par Jean-Louis Pradel (un ouvrage co-publié l’an dernier par l’École des Arts Déco/Bookstorming témoigne de la richesse de cette aventure) sa programmation est désormais assurée par Alain Cueff.


07
avr 15

“Va te faire voir Bruce Nauman” par Gérard Wajcman

Jeudi 9 avril 2015 à 18h30 : “Va te faire voir Bruce Nauman” par Gérard Wajcman, psychanalyste, écrivain, auteur, entre autres, de “L’oeil absolu”, qui portera un regard décalé sur une oeuvre en perpétuel décalage.

© Lou Dervieux, Alice Durand Wietzel et Samuel Gros

L’oeuvre de Bruce Nauman occupe une place centrale dans l’histoire du XXe siècle: rigoureuse, ironique, tragique, elle se déploie en sculptures, vidéos, dessins, installations sonores.

L’exposition actuellement présentée à la Fondation Cartier permet de redécouvrir sous une forme condensée son intense pouvoir déstabilisant.

“Y-a-toujours-une-oeuvre-de-Bruce-Nauman-adaptée-à-la-situation”, telle est la loi du Y.A.T.U.O.D.B.N.A.A.L.S.,
identifiée par Gérard Wajcman, psychanalyste, écrivain, auteur, entre autres, de “L’oeil absolu”, qui portera un regard décalé sur une oeuvre en perpétuel décalage.


30
mar 15

“Piero Fornasetti, économie de l’ornement” par Patrick Mauriès

Jeudi 2 avril 2015 à 18h30 : l’Atelier de rencontres reçoit Patrick Mauriès, il évoquera le créateur Piero Fornasetti (1913-1988).

Piero Fornasetti (1913-1988) est un fascinant créateur hybride, peintre précoce, décorateur et designer génial, inventeur d’images obsédantes. Auteur d’un livre pionnier en 1991, Patrick Mauriès évoquera ce maître d’œuvre d’une “architecture d’illusion” où les faux-semblants “provoquent le spectateur au vertige et à l’incertitude”.
Exposition « Piero Fornasetti : la Folie pratique », Nef des Arts Décoratifs (11 mars-14 juin).



19
mar 15

La preuve par l’image par Sophie Berrebi

Jeudi 26 mars 2015 à 18h30 : l’Atelier de rencontres reçoit Sophie Berrebi, Historienne de l’art, commissaire d’exposition et spécialiste de la photographie.

À la lumière de son dernier ouvrage « The shape of evidence » (éditions Valiz) nous verrons comment l’art contemporain a intégré le document, sous ses formes visuelles ou discursives, comme l’une de ses dimensions propres. C’est ainsi qu’il traite non seulement de l’histoire mais aussi des enjeux actuels de la représentation qui deviennent de plus en plus sensibles. À travers les œuvres de Jean-Luc Moulène, Christopher Williams ou Zoe Leonard, parmi d’autres, Sophie Berrebi ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de l’art.

09
fév 15

La relation à l’oeuvre par Jean-Luc Nancy

Jeudi 12 février 2015 à 18h30 : l’Atelier de rencontres reçoit le philosophe Jean-Luc Nancy.

Qu’en est-il aujourd’hui de la relation à l’œuvre d’art ?
Quelles attentes suscite-t-elle, quelles en sont les modalités de réception, d’interprétation ?
Longtemps professeur de philosophie à Strasbourg, Jean-Luc Nancy est l’auteur d’un grand nombre d’essais
qui élaborent une pensée singulière.


15
déc 14

Formafantasma / Andrea Trimarchi et Simone Farresin

Jeudi 18 décembre 2014 à 18h30 : l’Atelier de rencontres reçoit pour sa dernière séance de l’année 2014, le duo de designers italiens Andrea Trimarchi et Simone Farresin, fondateurs du studio Formafantasma.

L’Atelier de rencontres reçoit pour sa dernière séance de l’année, le duo de designers italiens Andrea Trimarchi et Simone Farresin, fondateurs du studio Formafantasma. Ils fondent leur travail sur des techniques artisanales parfois oubliées auxquelles ils intègrent des processus industriels complexes. Ils tissent des liens étroits entre cultures locales et contexte global pour une œuvre de mémoire à la fois fragile et durable, poétique et high tech. http://www.formafantasma.com


08
déc 14

Gilles A. Tiberghien : « Un lieu dans le monde »

Jeudi 11 décembre  à 18h30 : L’Atelier de rencontres reçoit le philosophe Gilles A. Tiberghien.

L’Atelier de rencontres reçoit cette semaine le philosophe Gilles A. Tiberghien dont l’ouvrage « Notes sur la nature, la cabane et quelques autres choses » vient d’être réédité aux éditions Le Félin.
Construction provisoire en marge de l’ordre architectural usuel, la cabane permet d’entreprendre et de penser des expériences de l’espace et de la nature.
De Thoreau à Kawamata, Gilles A. Tiberghien, en relève et en ouvre les murs, dans un essai en forme de chantier sans fin.

Gilles Tiberghien © Victor Cornec et Antoine Omerin


01
déc 14

Anne Montfort : “Sonia Delaunay, Art Total”

Jeudi 4 décembre à 18h30 : Anne Montfort autour de l’exposition « Sonia Delaunay, les couleurs de l’abstraction » au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris jusqu’au 22 février 2015.

Au cœur de la modernité, l’œuvre de Sonia Delaunay s’est développée dans de multiples directions, du tableau aux environnements, de la peinture aux arts appliqués, de l’abstraction à la décoration.
Un art radieux magistralement remis en scène dans la rétrospective que lui consacre le Musée d’art moderne de la Ville de Paris.
Anne Montfort, commissaire de l’exposition, évoquera le parcours d’une artiste dont l’exemple est plus que jamais précieux.


24
nov 14

Annie Le Brun : « Sade aujourd’hui »

Jeudi 27 novembre à 18h30 : Annie Le Brun « Sade aujourd’hui »

Longtemps clandestine, l’œuvre de Donatien Alphonse François de Sade (1740-1814) est plus que jamais scandaleuse : en balayant avec violence les préjugés moraux, elle remet en cause l’ordre même des choses et nous confronte à un néant ténébreux, vertigineux. Annie Le Brun, poète, essayiste, inspiratrice et commissaire de l’exposition « Sade. Attaquer le soleil » (musée d’Orsay). Elle  mettra en lumière la révolution de la représentation ouverte par les textes de l’écrivain.

Annie Lebrun © Victor Cornec et Antoine Omerin

Annie Lebrun © Victor Cornec et Antoine Omerin


14
nov 14

Philippe Nemo : « Esthétique de la liberté »

Jeudi 20 novembre 2014 à 18h30 : Philippe Nemo « Esthétique de la liberté »

Quels sont exactement les liens qui unissent liberté et beauté? La question traverse la philosophie occidentale en suivant des détours parfois déconcertants. L’Atelier de rencontres invite le philosophe Philippe Nemo qui en a fait le sujet de son essai, Esthétique de la liberté. De Platon à Proust, il s’agira d’apprécier la portée d’un problème essentiel.

Philippe Nemo © Victor Cornec et Antoine Omerin

Philippe Nemo © Victor Cornec et Antoine Omerin


04
nov 14

Anne Baldassari : « Picasso remix »

Jeudi 6 novembre 2014, exceptionnellement à 19h00 : Anne Baldassari, « Picasso remix »

Cette semaine l’Atelier de rencontres reçoit Anne Baldassari qui fut directrice du musée Picasso de 2005 à 2014. Quarante et un ans après la disparition de l’artiste, la réouverture du Musée Picasso dans l’Hôtel Salé après plusieurs années de travaux de réaménagements est un événement. D’abord parce que le projet architectural de Jean-François Bodin redonne à la demeure toutes ses fonctionnalités muséales, et parce que les partis pris d’Anne Baldassari, axé sur le travail de Picasso et non sur son mythe, permettent de revisiter en profondeur son œuvre.

Anne_Baldassari

Anne Baldassari © Victor Cornec et Antoine Omerin


24
oct 14

Philippe Mayaux : « Transformateur Duchamp »

Jeudi 30 octobre 2014 à 18h30 : Philippe Mayaux « Transformateur Duchamp »

L’Atelier de rencontres reçoit l’artiste Philippe Mayaux autour de l’exposition « Marcel Duchamp, la peinture, même», présentée actuellement au Centre Pompidou. Rebattre les cartes de l’héritage duchampien, c’est ce que fait depuis le début des années 90 Philippe Mayaux, dont le travail tourne et contourne les leçons de Duchamp avec une liberté et une insolence que celui-ci n’aurait pu désavouer.
« Artiste de l’optique », persuadé que «  l’on peut peut aussi bien réfléchir avec l’œil qu’avec le cerveau », ses tableaux, ses fresques, ses objets, décomposent, avec une joie provocante, le mythe de la fin de l’art.

Philippe Mayaux © Victor Cornec et Antoine Omerin